Catégories Plugins thèmes WordPress

L’apprenti sage de WordPress c’est moi


Un article pour dire merci à WordPress, ce n’est pas banal ! Et pourtant c’est bien ce que je vais faire et en tant qu’apprenti, oui je ne suis pas experte du CMS WordPress et toujours en quête pour apprendre et m’améliorer donc toujours apprenti.

J’ai découvert WordPress il y a quelques années maintenant. Tout de suite téléchargé, nom de domaine, à fond les ballons !

Plein de plugins trop super chouettes, la teuf à tous les clics.

Voilà comment je voyais WordPress à l’époque ! Et je crois bien que je n’étais pas la seule. Depuis, je n’ai pas changé (comme le dit si bien Roulio Essuie-Glace, je trouve toujours que WordPress est une belle machine de guerre à blogs/sites, qui offre de multiples avantages pour celle ou celui qui ne connaît rien à rien en construction de site.

CMS idéal pour débuter

C’est vrai, et encore merci WordPress ! Franchement, c’est super facile, on y rédige son contenu, on y met ses images, on ne prend pas la tête… STOP !! Je vais m’attirer les foudres de tous les créateurs de sites, d’extensions et autres… magiciens de WordPress.

Je dis bien magiciens : ceux qui savent tout sur WordPress, la communauté fantastique et ils ne sont pas que quatre !

Des centaines à œuvrer pour notre sécurité, notre plaisir : des développeurs, des codeurs, des designers, des formateurs du CMS, des passionnés.

Non je ne fais pas l’apologie de WordPress, juste signaler que pour débuter en blogging, c’est vraiment l’idéal sans prise de tête.

Oui, mais depuis que j’y suis je me casse la tête

Ah ben oui ! Quand on y a gouté, on ne peut que difficilement s’en passer !

C’est quasi une drogue le truc #WordPress! Click To Tweet

Toujours envie de tester le plugin qui va bien, ou que l’on pense être THE PLUGIN OF THE YEAR ! D’aller dormir chez l’hébergeur à la mode, celui qui vous fera passer comme WP Serveur des nuits calmes et sereines sans avoir peur du voleur qui va tenter de fracturer vos serrures.

Vous avez aussi celui qui vous propose un logement un peu cher, mais avec un service après-vente d’enfer, j’ai cité ThemeCloud.io, le nuage sur lequel il fait bon dormir sur ses deux oreilles !

Alors pourquoi je m’y casse la tête en fait ? Aucune raison valable, sinon que je n’arrête pas de tout changer, c’est tellement facile !

Donc bien évidemment, je me prends quelques petites baffes de temps en temps avec le plugin compatible ou pas selon l’endroit, la lenteur parfois… Bref…

apprendre à aimer wordpress

Un amour de WorPress

Oui le mot est lâché, WordPress et moi c’est une histoire d’amour en 45 tours (au minimum).

J’en ai fait l’apprentissage, je le connais, je ne le maîtrise pas à fond, mais je sais déjà beaucoup de choses.

Je continue d’apprendre. J’aime regarder la manière dont il déambule au fil de ses mises à jour parfois sous des noms jazzy que j’apprécie.

Par contre, j’en resterais l’apprenti, je n’en ferais pas un business, je laisse cela à ceux qui savent ou croient savoir parfois) le dompter.

Moi je me laisse bercer par ses rouages bien huilés et je lui dis ici Merci WordPress d’avoir été inventé par toutes ces personnes qui t’ont créé.

Apprendre est primordial

Pour conclure ce petit article sur l’apprentissage, je peux dire que sans lui on ne fait pas de progrès !

Un enfant et l’apprentissage de la marche pour commencer son bout de chemin vers l’indépendance.

Un adolescent et l’apprentissage des choses interdites pour apprendre à faire ses choix.

Un adulte et l’apprentissage de ses choix pour comprendre qu’il faut peut être en changer.

Une expérience, un logiciel, un CMS, peu importe, dans apprentissage il y a apprendre et ça croyez-moi un apprenti, on l’est toute sa vie !

Accepter d’être un apprenti, amène à apprendre et à comprendre, c’est juste essentiel pour avoir toutes les cartes en mains pour mener à bien ses projets !

2 commentaires

  • Coucou Anne,
    Chapeau pour tous les petits clins d’oeil. Je devrais dire Easter Eggs, non ? C’est mon côté geek qui ressort. 🙂 Sinon, oui être par le côté obscur de WordPress, c’est très tentant au départ. Il séduit, pour son côté intuitif, populaire, mais, découvrir le revers de la médaille nous fait perdre du temps avant de retourner vers le côté lumineux du labeur. WordPress nous fait gagner beaucoup de temps en matière de contenu, mais par pitié, limitons le nombre de plugins. Plus, il y en a, plus, c’est source potentielle de failles.

  • Anne-Catherine Auteur de l’article

    Merci 🙂 Cet article a été rédigé dans le cadre du challenge du jour intitulé « Apprentissage » lancé par Elodie 🙂 j’ai juste dit merci à WordPress 🙂

Les commentaires sont fermés.