Audrey Hepburn, la vie et moi

Audrey Hepburn, la vie et moi

Auteure

Lucy Holliday

Genre

Littérature sentimentale

Parution

30 mars 2016

Quelques mots sur l'auteure

L’auteure a commencé à l’âge de 5 ans avec un poème adressé à son facteur. 

Depuis cet âge-là, elle a toujours voulu être écrivaine. 

Elle vit à Wimbledon avec son mari et sa fille.

Quatrième de couverture

« Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable ; se rouler en boule dans son canapé pour savourer son film préféré, Diamants sur canapé. 

C’est justement l’un de ces jours “sans” que l’improbable se produit ; Audrey Hepburn sort de l’écran ! Parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette, l’actrice est bien décidée à aider Libby à mettre de l’ordre dans tous les domaines de sa vie. Hallucination ? Bonne fée ? ... Ou charmante calamité ? »

 

Points positifs

Le personnage de Libby Lomax est rafraîchissant. On peut dire qu’à la vue de ses aventures c’est une vraie catastrophe ambulante, ce qui nous la rend attachante et nous donne envie de l’aider dans sa vie quotidienne et amoureuse.

Ce roman parle d’amour, mais surtout d’amitié. La présence d’Audrey Hepburn rend le roman léger, drôle et pétillant. 

Sa présence est un réconfort et une aide complètement loufoque pour Libby et aussi assez maladroite, ses conseils ne sont pas toujours bons à prendre, ce qui m’est parfois Libby dans des situations (très) gênantes.

Points négatifs

Cependant, je trouve tout de même que le personnage d’Audrey Hepburn n’est pas assez développé et pas assez présent.

Comme elle ne vit pas au 21e siècle, parfois je la trouve un peu « niaise » sur les nouvelles technologies, ce qui enlève un peu de charme au roman.

Conclusion

Ce livre est le premier d’une trilogie et j’ai hâte de retrouver Libby dans le second tome : Marilyn, les hommes et moi !

Marion

Quand j’étais petite je n’aimais pas lire, pour moi c’était une corvée. Et puis, un jour, une amie m’a prêté « Rien ne va plus » de Douglas Kennedy. Et là, gros coup de cœur, c’est le premier livre que j’ai dévoré et réellement apprécié. Je pense que ma « soif » de lecture est venue à moi ce jour-là. Depuis, je ne m’arrête plus, pour moi lire c’est très important, ça me permet de m’évader tout en étant bien installée dans le canapé avec un bon thé.

Fermer le menu