Catégories Moi blogueuse

Les chats et le blogueur, une histoire qui me va bien


Les animaux et en particulier les chats ont été depuis très longtemps, au moins les trois quarts de ma vie (« ouh là ma bonne dame t’es si vieille que ça ? ») des compagnons de route et pas que dans la vie, durant celle de mon blog aussi.

Bloguer avec mes chats c’est comme boire du café en mangeant du chocolat, l’un ne va pas sans l’autre.

Adolescente j’en avais un que j’aimais particulièrement qui s’appelait Ulysse, il était heureux enfin je pense, et son dernier voyage nous a laissé un souvenir !

Ulysse en fait était plutôt une petite Ulysette. Elle a donc eu des petits mais n’y a pas survécu. Par contre, nous avons gardé et élevé Noiraud. Et croyez moi, un chaton ça peut vous apprendre votre futur métier de mère.

Non non, je ne plaisante pas ! Quand vous êtes ado, vous pensez : copines, surtout copains en fait ! Sorties et j’en passe… Pas moi ! J’avais une grosse responsabilité, m’occuper d’un chaton, le nourrir, le protéger, l’aimer, le chérir, veiller sur lui jour et nuit (enfin presque !), ce qui apprend : la patience, la tolérance et à ne pas se regarder le nombril en permanence.

Ce petit Noiraud a été élevé au biberon, et chouchouté comme un prince. Dommage qu’à l’époque (celle que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître – oui je sais : gros cliché ! J’adore !) on ne prenait pas autant de photos que maintenant.

Vous imaginerez donc un petit chat noir (tout noir) avec des yeux bleus (ils ont tous les yeux de cette couleur à la naissance). Plus tard ils sont devenus jaunes !

bloguer avec un petit chat noir aux yeux bleus en photo

Bref, j’étais sa maman de remplacement.

Plus tard, bien plus tard, la même aventure de maman protectrice et nourricière m’est arrivée avec Biscotte, cette petite chatte que je prends régulièrement en photo et dont la frimousse se retrouve sur les réseaux sociaux (pas de panique elle a mis sa patte sur une autorisation en bonne et due forme).

J’ai raconté son histoire dans cet article chez Julie : misscaturday.com/caturday/mamanchat/chat-blogging-chat-blogueuse.html

Vous remarquerez, si vous prenez le temps de le lire, que j’ai beaucoup de chats !

Dis Madame ? Bloguer comme un chat ça veut dire quoi ?

Je vous explique :

Tenir un blog ne vous emmène pas tous les jours au septième ciel, loin de là.

Parfois on aimerait que les articles s’écrivent tout seul. On souhaiterait ne pas devenir esclave de ces statistiques et ne plus pleurer devant son écran parce qu’on l’on a aucune visite.

On voudrait que tout le monde nous aime, comme ça sans rien demander en retour.
On voudrait être un chat : avoir de belles couleurs naturellement, aimer qui on veut et être adulé sans efforts, être libre, gambader partout, chasser les souris et faire en sorte qu’elles vous suivent sans poser de questions, sans concession.
Oh là ! Le chat serait-il le clone parfait du blogueur heureux. C’est bien ce que je pense.

Donc oui, j’aimerais bloguer comme un chat. Pas de tracas, une belle vie simple : manger, dormir, se faire dorloter, quel blogueur ne rêve pas de cela un jour ou l’autre : que tout roule pour son blogging sans la moindre fausse note.

Maintenant que j’ai relu ce paragraphe, je me dis que « non en fait » !

Trop de trucs trop bien ficelés ce n’est pas drôle. Les gamelles, les doutes, les recherches, les réussites c’est bien ce qui fait qu’un blog reste un pur produit de l’humain ou pas !

Mais quand même, à mes chats je ne peux que leur dire merci

Tendresse, amitié, reposant, déstressant, compagnons de lecture aussi. Quand on les aime, ils nous le rendent au centuple.

Je ne conçois plus ma vie sans eux et bloguer sans eux non plus d’ailleurs :

  • Les chats m’accompagnent parfois au plus près pour la rédaction.
  • Les poissons me permettent de faire une pause et d’avoir les idées plus claires pour finir un article (oui j’ai aussi un aquarium).
Ils font partie de mon équilibre, ils sont mon blogging du bonheur. Click To Tweet

 

le chat et le blogueur une histoire de blogging

 

Cet article a été écrit avec amour et devait être publié hier, mais… Panne d’internet ! Ct’e blague ! Il fait partie de la quête des #29joursdegratitude dont je vous ai parlée dans cet article : www.cyberentraide.com//si-blogueur-rimait-avec-bonheur/

2 commentaires

  • C’est un très joli récit, je m’y retrouve car de mon coté je blogue comme un perroquet 😉 , c’est grâce à ce dernier que j’ai pris goût au blogging. Perché(s) sur mon épaule je peux écrire pour assouvir ma passion mais aussi faire quelques taches que je ne faisait pas avant comme la vaisselle, pour le bonheur de ma femme lol…
    Je partage complétement ton dernier tweet « Ils font partie de mon équilibre, ils sont mon blogging du bonheur »
    Au plaisir de te relire.

  • Anne-Catherine Auteur de l’article

    Merci Younès 🙂 Je ne connais pas du tout le monde des oiseaux, une occasion sans doute !

Les commentaires sont fermés.