Catégories Correction

Ton orthographe est pourrie ? Ah bon


bien gérer l'orthographe de ses articles

Pour celui ou celle qui se le demande, on dit bien « une » orthographe. Il n’y avait bien que le genre féminin pour venir vous casser les pieds. J’ai donc bien accordé avec l’auxiliaire être. Oui, on dit bien « auxiliaire » dans ce cas et non verbe. Ça commence bien, j’ai déjà perdu les trois quarts de mon lectorat !

Explications :

  • lorsqu’ils sont conjugués et non suivis d’un autre verbe on appelle « être » et « avoir » des verbes,
  • ils sont appelés auxiliaires lorsqu’ils sont conjugués et suivis d’un deuxième verbe.

C’est bien ce que l’on apprenait à l’école, il y a quelques années déjà. Des règles à connaître par cœur, un alphabet à maîtriser tant à l’endroit qu’à l’envers ! Maintenant, l’orthographe, c’est à se demander si elle a conservé tout son sens : « savoir écrire les mots correctement ». 

Orthographe reviens s’il te plait …

Non je ne plaisante pas, je l’ai vue se détériorer d’année en année … En fait depuis le moment où mes filles sont rentrées à l’école et ont abordé le CP.

Première année en primaire, censée vous apprendre à manier la langue française, à apprendre à lire et écrire correctement, à acquérir de bonnes bases pour pouvoir ensuite, au fil des ans, les améliorer constamment … Mais c’était quoi ce rêve éveillé !

Une petite histoire personnelle sur l’orthographe

Je ne m’érige pas comme la reine de la bienséance orthographique et grammaticale, je fais, moi aussi, des fautes (le moins possible j’espère !) mais j’en fais ! Pourtant, dans ma petite enfance, j’ai été largement « torturée » car j’avais un père qui ne supportait pas la moindre faute ni le fait de « mal parler » (si il pouvait entendre ses petites filles aujourd’hui, je pense qu’elles auraient une bonne leçon de morale  !).

Revenons à cette petite histoire : en âge de comprendre ce qui se passait autour de moi, de lire et d’écrire, dès que mon père constatait un petit dérapage sur mes cahiers, j’avais le droit de recopier une page du dictionnaire (vous savez ce bon vieux Larousse !), voire deux si je protestais trop fort …

J’ai détesté ça et jusqu’à mes 15 ans (ben oui hein un dictionnaire c’est long …) je le maudissais … Et pourtant, maintenant, je lui dis « merci Papa » !

Ceci était un billet pour le fun, pour changer, mais aussi pour vous donner peut être des idées pour un futur billet basé sur des paroles de chansons, il suffit de vous faire plaisir en écoutant vos morceaux préférés, c’est ça aussi le blogging  : partager ses petits bonheurs.

faites vous des fautes d'orthographe

Comment peut-on éviter les fautes d’orthographe ?

Si vous avez des enfants qui intègrent l’école, pour apprendre l’orthographe, pensez à leur inculquer l’envie de lire.

Trop petits encore pour comprendre les mots, pensez à leur raconter des histoires régulièrement.

Si vous êtes déjà un grand enfant, continuez à lire ! Des livres, des vrais, ceux qui enrichissent votre vocabulaire et qui soignent votre orthographe vacillante … Relisez-vous ou mieux, faites-vous relire si vous en avez la possibilité, car en fait on ne voit que très rarement ses propres fautes !

Petits conseils :

  • si vous utilisez beaucoup votre clavier, relisez-vous « sur papier » et non à l’écran et laissez reposer un peu avant de rendre ou publier votre copie,
  • vos enfants vous envoient des SMS très courts ! Pensez à répondre avec de « vrais mots » !
  • entretenez l’écrit pour ne pas perdre votre orthographe en recopiant par exemple une page d’un livre, d’un dictionnaire (!)
  • utilisez le correcteur d’orthographe trouvé dans votre éditeur de texte (Word ou Open Office) qui peut éliminer quelques petites « coquilles ».

Si le texte que vous devez fournir est capital pour vous :

  • curriculum vitae,
  • rapport de stage,
  • thèse,
  • livre à publier (sur internet par exemple) …

 Vous pouvez faire appel à une professionnelle de l’orthographe qui vous rendra un travail impeccable;

L’orthographe et moi ça fait quatre !

Quoique vous en pensiez, une bonne orthographe est importante pour votre image. Lire des livres électroniques, des articles, mais aussi des copies, des lettres de motivation, pleins de fautes, mêmes des posts sur les réseaux sociaux, tout cela n’aide pas.

Bon certes, la perfection n’existe pas, même moi qui suis parfaite (hum ! Je plaisante) je n’y échappe pas à ces satanées fautes !

 

Mots-clés

17 commentaires

  • Norine BEGALI

    Bonsoir Anne-Catherine,

    Je te remercie de m’avoir citée.

    Ton article est très intéressant, car il est encore utile de rappeler l’importance de posséder une bonne orthographe, d’autant plus que celle-ci n’est pas innée.

    C’est une nécessité absolue, peu importe la forme de l’écrit ou le public auquel il s’adresse.

    Comme j’ai eu le « plaisir » de commencer à apprendre le français à 19 ans, je n’ai pas vécu la même situation que toi.

    Depuis quelques années, j’ai l’impression que certains ne se sentent pas vraiment concernés par ce sujet.
    Cela est un fait, vu les nombreuses fautes d’orthographe et de grammaire
    que je vois en consultant des sites, des blogues et aussi dans quelques messages électroniques…
    Je trouve cela dommage.

    Effectivement, la perfection n’existe pas, mais il y a un minimum… – 🙂

    Bonne soirée et à bientôt.

  • Eh bien non, tout ton lectorat n’a pas disparu, moi je suis toujours là, car la belle orthographe, ça n’est pas, contrairement à la belle écriture, la science des ânes 😉
    En tout cas, un article parfait, sans « fôte » (ben oui, pas d’S, puisqu’il n’y en a pas, c’est singulier 😉 ).
    Moi non plus, je ne suis pas parfaite (quoique …) et il m’arrive de faire des fautes, souvent des « s » oubliés dans le feu de l’écriture d’un article que je n’aurai pas relu (oui, je sais , pas bien !!).
    Tu as raison, les bonnes habitudes ça se prend très tôt, et l’orthographe et la grammaire s’améliorent en lisant (des livres, des vrais, avec des mots, pas d’images).
    Merci pour tes petits conseils toujours bienvenus.
    @++
    Marie-France

  • … au départ je voulais mettre un commentaire… mais il est un peu long.. du coup je vais en parler sur mon blog… en te citant obv. 🙂 … a toute suite…

  • Jean Louis Clrd

    J’assume et je vais rebondir, en espérant que cela puisse aider les moralisateurs en tout genre.
    Oui parfaitement c’est comme ça que tous ceux fâchés avec l’orthographe nomment.
    J’aurais bien aimé des conseils comme vous le faites plutôt que culpabiliser les lecteurs.

    Donner des pistes, ou tout le monde peut utiliser le temps disponible sur le Net à bon escient.

  • Léa

    Bonsoir,

    Je vous lis pour la 1 ère fois et même après le passage du 1 er paragraphe, l’envie de rester lire la suite était bien là et je ne regrette pas du tout d’avoir été jusqu’au bout!

    L’orthographe de notre chère langue française est, je trouve, de plus en plus maltraitée par une bonne partie de la génération Y et par ceux qui n’y portent aucun intérêt ou ne veulent pas se donner les moyens de pouvoir la maîtriser au maximum.

    Et les mobiles avec les sms, les chats, messageries instantanées,… ne sont pas venus arranger les choses de par l’usage de l’écriture abrégée à outrance.

    Les jeunes ont pris prématurément le pli à ces mauvaises habitudes, ce qui impacte forcément leurs facultés à apprendre dans les meilleures conditions.

    J’ai tendance à prêter beaucoup d’attention à l’orthographe, je lis beaucoup de blogs, de sites et j’en arrive des fois à avoir les yeux qui me brûlent tellement les mots sont écorchés et sortent d’une autre planète.

    Je lance dès à présent la lutte anti-fautes pour le bien de tous! Oui au sans faute, Non à l’orthographe bafouée!! (Bon, j’arrête de rêver…)

    Comme vous avez su toutes le dire, on peut tolérer 2 ou 3 fautes, souvent commises par inadvertance, mais quand ça en est au stade d’en lire une 1 voire 2 par ligne, ça dévalorise le texte et ça décrédibilise complètement l’auteur.

    Je ne sais pas pour vous mais là où je constate en voir de plus en plus en ce moment, c’est dans les émissions de télé via les commentaires et sous titres affichés. L’image des chaînes en prend quand même un coup!

    Désolé, mais je ne peux m’empêcher de finir en vous disant dans le paragraphe « Explications », vous parlez de l’orthographe au masculin «Maintenant, l’orthographe, c’est à se demander si il a conservé tout son sens… » 😉

  • Anne-Catherine

    @Norine : avec plaisir ! Ton parcours m’a toujours bluffée, apprendre si tard et maîtriser comme tu le fais … Moi je dis « chapeau madame » !

    @Marie-France : encore un bien joli commentaire merci à toi qui sait aussi bien manier la langue française !

    @Patrick : 🙂 ça marche j’attends d’aller voir chez toi alors !

    @Jean-Louis : rien ne sert de culpabiliser les lecteurs en effet, ni d’être moralisateur, l’orthographe peut s’améliorer, toujours, il suffit juste parfois de demander un peu d’aide 🙂

    @Léa : j’ai corrigé 🙂 merci de me l’avoir signalé … mon défaut sur cet article : je n’ai pas relu sur papier ! « Faites ce que je dis ne faites pas ce que je fais »
    Ravie que tu te sois arrêtée ici.
    Je suis d’accord pour mener la guerre contre l’orthographe bafouée mais dans la bonne humeur … Toujours ! Je n’ai pas fait le même constat avec les émissions de télé … Je vais être plus attentive tiens !

    En tout cas, un grand merci à vous 5 d’être venus me lire 🙂

  • Sébastien

    Bonjour à tous,
    Moi non plus, ton premier paragraphe ne m’a pas fait fuir. A l’école, j’étais bon en orthographe. Cependant, j’ai un peu perdu avec la correction assistée par ordinateur J’aime cette expression, je ne sais même pas si elle existe. Comment appelle-t-on cela, un néologisme ? En tout cas, c’est toujours, un plaisir de te lire. A bientôt pour un article invité sur ton blog;

  • Shauna Hopper

    un tachistoscope, un appareil qui projette des mots ou des textes à l’écran à différentes vitesses, c’est un tutoriel qui guide l’élève dans la maîtrise de techniques simples en vue d’améliorer, en situation de lecture réelle, sa fluidité, sa rétention, sa concentration et son plaisir de lire.

  • Anne-Catherine

    @Seb : avec plaisir … Pour le néologisme je pense plutôt à un mot nouveau comme « pourriel » par exemple 🙂

  • Anne-Catherine

    Hum hum … Je voyais plus ça pour les messages de publicité 🙂 Rien ne vaut un bon vieux livre quand même, conservons un peu de préhistoire quand même ! Non ?

  • MarkLeNet

    Merci Anne-Catherine de ce sujet qui est un de mes chevaux de bataille favoris, bien que le français ne soit pas ma langue natale !

    [Je serais tout de même tenté de corriger « Orthographe revienS s’il te plaît » (encore que pour être complet, il faudrait une virgule pour montrer… l’apostrophe).]

    Mais il est vrai que –même en tenant compte des réformes maintenant présentes dans les livres et publications scolaires– l’orthographe, depuis Richelieu, pose problème. Et régulièrement, des personnes s’affolent sur la chute libre de cette discipline.
    Aïe, discipline, le mot est lâché ! Car c’est bien de discipline qu’il s’agit : c’est-à-dire qu’il faut de l’attention, de la régularité, bref : de la ténacité.
    Et ça, c’est tout à fait contraire aux valeurs actuelles, du moins si l’on en croit certains media !
    (si si, ça s’écrit comme ça, ou alors médias, c’est au choix. Mais pas medias.)

    Quant à mettre les livres en préhistoire, cela sera difficile. Du moins pour ceux qui contiennent du texte, vu que l’écriture marque le passage de la préhistoire à l’histoire 😉
    En revanche un peu de désuet ne serait pas pour déplaire, en effet : bien que très orienté support numérique, j’attache un grand amour à ces ouvrages imprimés, avec ou sans images, qui m’ont tant fait rêver lorsque j’étais petit, lus à voix haute par un frère aîné ou un parent. Car j’ai eu cette chance que ma famille aimât les livres, et cette chance je l’ai partagée à mes propres enfants. Qui j’en suis sûr –vu le temps qu’ils y passent !– la propageront à leur progéniture, le moment venu.

    Le livre numérique en effet prendra de plus en plus de place, mais ne fera jamais disparaître le livre « classique » ! On avait dit la même chose du théâtre et de la TV 😉

    Au plaisir d’échanger de nouveau sur ce sujet, qui reste d’actualité ! Y compris dans certaines pubs d’aujourd’hui : quand ce n’est pas l’orthographe, c’est la grammaire ; et parfois même la sémantique.
    De quoi perdre son français (le latin, lui, est perdu pour beaucoup depuis longtemps).

    M.,

    P.S. Quel est le livre le plus digital : celui avec des pages (qui se tournent avec un doigt, délicatement et loin de la reliure/brochure) ou celui numérique, qu’un simple mouvement de doigt (glissade ou pression) fait progresser ?

  • Sam

    Je me rappelle que la grammaire était une matière très importante quand j’étais en primaire il y a une trentaine d’années…je ne sais pas si c’est encore le cas de nos jours, mais je crains bien que non…Petit l’orthographe et moi ça faisait deux et je ne comptais plus mes zéro en dictée. Mais en devenant ado, je me suis mis à lire et petit à petit, tout est rentré dans l’ordre. L’important ce n’est pas forcément de lire des grands auteurs classiques ou ce genre de choses, mais juste de lire des livres sur un sujet qui nous plait réellement. Mais un bon un livre est bien moins intéressant que Facebook pour les jeunes d’aujourd’hui…

  • Anne-Catherine

    Bonjour M.,
    Merci pour ce commentaire et pour la correction 😉

    Peu importe le livre papier ou en format numérique, le tout est de lire pour enrichir son vocabulaire et ainsi améliorer son orthographe 🙂 (j’ai beaucoup aimé le P.S.)

    Au plaisir

  • Bonjour,
    C’est un très bon article sur l’orthographe, c’est vrai que de nos jours l’orthographe se perd alors qu’il reste vraiment important en ce qui concerne la confiance des internautes.
    Cela fait beaucoup plus sérieux d’avoir un site internet ou des documents sans fautes plutôt qu’avec…
    La solution de lire le dictionnaire est un peu trop « bourrin » je trouve, par contre la lecture est la vraie solution (lorsqu’il s’agit d’un roman sans fautes bien sûr!).
    Merci pour cet article, il est très intéressant.

  • Anne-Catherine

    Bonjour,
    Il y a toujours des moyens d’améliorer tout ça : quand on veut on peut toujours.

  • François

    Moi aussi, je me souviens de mes heures à potasser mon Bled et mon Bescherelle …
    Pourtant, il me semble bien que ces livres existent encore mais qu’ils sont boudés par l’éducation nationale ?
    Je me souviens de la liste d’une de mes petites voisines. Le professeur réclamait des lutins (protège documents) avec SANS vues dedans au lieu de CENT.
    Pour un membre du corps enseignant qui gérait une classe de CE2, je trouve très grave!

  • Décidément votre site regorge d’articles aussi insolite qu’intéressant.
    Je fais moi-même énormément de fautes (j’ai pourtant fait des études littéraires). Je suis le premier que les fautes d’orthographes rebute sur un site, et pourtant mon propre site est un musée des horreurs orthographiques! 😀
    Je vais essayer de suivre tous vos bons conseils et améliorer cet aspect sur mes pages.
    Cordialement.

Les commentaires sont fermés.