Catégories SEO

Retour sur les backlinks : ça méritait une petite explication


les bons liens sont toujours de retour

Dans un de mes précédents articles, je n’ai pas entièrement répondu à la problématique que peut poser la compréhension des backlinks.

C’est pourquoi je reviens (Seb le Retour !) pour tenter de vous expliquer comment qualifier / créer un backlink que nous appellerons également ici lien en retour. Entrons dans future d’une notoriété assurée.

Sans liens en retour, dites-vous : « Je n’ai pas de visibilité »

Oui, certes, c’est bien beau, mais depuis que Google a déployé son Penguin (qui veut dire Manchot et non Pingouin), en 2012, la question suivante revient souvent le devant de la scène : comment obtenir de bons liens ?

Il y a bien évidemment plusieurs solutions.

Créer du contenu de qualité pour obtenir naturellement des liens qui rapportent. Pour cela, je vous renvoie vers cet article pour vous donner quelques pistes www.cyberentraide.com/six-qualites-blog-actif-efficace/

Se faire remarquer par exemple avec un exemple d’article sur l’ ex-Wysija (Mailpoet) qui a connu ses années de gloire. J’avoue que j’ai mis du temps avant de comprendre.

Vous voulez une réponse ? Et bien, tout simplement, parce que celui avait été positionné sur des requêtes à forte demande dans Google. Cela est dû au fait que le site des développeurs avait créé un lien en dur vers l’article sur une page phare de leur site : la chance 🙂

Soumettre vos blogs et sites dans des annuaires

Cette solution devient de plus en plus obsolète, car la plupart ne correspond plus aux normes imposées par Google. Combien d’annuaires se coupent l’herbe sous le pied, en matière de référencement ? Je vous le demande.

« Oui mais moi je veux quand même mettre mon blog dans un annuaire ! Alors comment faire? »

Tout d’abord, évaluer son niveau de réputation (Trust Flow) ensuite son Citation Flow.

Vous pouvez tester le Trust Flow et le Citation Flow grâce à  Majestic SEO.

Pour rappel, je vous invite à consulter cet article pour en savoir plus sur les définitions du Trust Flow et du Citation Flow.

Bien comprendre les Flow Metrics de Majestic SEO

Plus le Trust Flow d’un annuaire est élevé, plus il devient intéressant de s’attarder sur son analyse sémantique. En effet, combien d’annuaires sont dignes d’être bannis du web. Pour expliquer mon courroux, je vais l’illustrer à partir de cette image :

exemple d'une ferme à liens à éviter pour créer des backlinks

 

En bordure latérale droite, je constate, la présence de ferme à liens. Quelle horreur ! Le mal absolu !

De plus, les ancres, n’ayant aucune pertinence sémantique, polluent l’ensemble du site, car elles sont, en plus, présentent sur toutes les pages.

Le nuage de mots clé est bourré d’expressions parasites dénaturant les pages du site avec le champ lexical de la « mutuelle ».

En dessous, on peut observer une série de lettres de l’alphabet n’apportant aucune cohérence au site. (sauf à un classement par ordre alphabétique inutile dans la plupart des cas).

On peut se demander comment Google peut classer aisément ces pages.

Pour couronner le tout, l’annuaire illustré en photo n’est placé, à l’heure où je rédige ces lignes, sur aucun mot clé pertinent sur le territoire français selon Semrush.

Il est donc préférable de choisir un annuaire spécialisé et répertorié dans une thématique bien définie (la vôtre, pardi).

Oui, le guest-blogging respire encore

Notez, cependant, une chose : évitez de pratiquer le guest-blogging sans prendre certaines précautions. Il est préférable d’échanger des articles avec un autre site dans la même langue et la même thématique que celle du vôtre.

Vous vous dites sûrement que c’est bien beau tout cela, mais, je ne trouve pas de sites dignes de ce nom ou alors des derniers ont fermé leur porte.

Je ne connais personne avec qui je pourrais faire des échanges d’articles de qualité. Et bien, il va falloir vous forger un minimum de réputation. Je le répète, sans lien, pas de visibilité ni de référencement.

Les forums sont-ils utiles pour le référencement ?

Il est souvent tenté de récupérer un lien à l’ « arrache » (comme disent les jeunes:) ) sur un forum de site officiel.

Il faut cependant, savoir que, tenter de récupérer un lien sur un site officiel d’excellente autorité, mais de langue différente ne sera pas forcement bénéfique.

Cela risque de diluer la réputation sémantique donnée par le lien vers la page à promouvoir.

Exemple : ne perdez pas trop de temps sur la recherche de liens en retour pour un site de jeu vidéo en français, sur un site officiel en anglais.

Les réseaux sociaux : source indirecte de liens

Ne négligez jamais les réseaux sociaux. Les #liens y sont très nombreux. Click To Tweet

Facebook et Twitter sont bien évidemment deux des réseaux les plus populaires.

J’ai le droit de temps en temps à mes heures de gloire notamment grâce à Twitter d’être bien placé.

En effet, pendant un moment,j’ai pu bénéficier à l’intégration d’une de mes cartes Twitter en page d’accueil d’un site officiel de jeu vidéo. Il me semble avoir mentionné la boîte de jeu vidéo de manière occasionnelle sur Twitter. Comme quoi.

Rappelez-vous, tout de même ceci : si vous voulez que l’on s’intéresse à vous, intéressez-vous d’abord aux autres : les liens en retour ils sont là. Ne partagez sur le web que votre contenu ne servira pas à grand-chose sur le long terme. Cela est valable aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les autres sites. Citez vos sources

Si, par exemple, vous visez un ensemble de mots clés, n’hésitez pas compléter vos articles en citant des sites dans lesquels, vous avez confiance. Si ceux-ci sont, en plus, placés sur une grappe de mots clés convoités, c’est tout « bénéf ».

Mentionner les sites cités sur les réseaux sociaux avec un lien vers votre article ne peut pas vous faire de mal. Si votre contenu est bon, il y a de fortes chances pour qu’ils vous mentionnent en retour. Il arrive même que la création de liens se fasse spontanément.

Sinon, veillez à employer de bons arguments. 🙂

Obtenir de bons liens ne se fait donc pas du jour au lendemain.

Le but de cet article est de vous donner sommairement des idées pour avoir un maximum de bons liens.

Analysez la « double réputation » des liens entrants.

Ah enfin, vous avez obtenu un lien ? Bien ? Pas bien ? Je vous invite de nouveau à consulter mon article sur le sujet des backlinks, pour filtrer vos liens.

N’oubliez pas une chose : si un site possède un bon Trust Flow avec un Citation Flow légèrement inférieur, c’est bon signe.

Attention, tout de même, à la page contenant un lien vers votre site. Celle-ci peut ne pas être du même acabit. Pensez aussi à analyser le lien lui-même.

Pour cela, vous pouvez le faire grâce à Majestic SEO ou bien Wp-backlink.

Je tisse mes liens en retour et je check mes backlinks. Et vous ?

Analysez les liens de vos concurrents

Toujours avec les deux outils mentionnés ci-dessus, vous pouvez connaître les liens en retour de quelques-uns de vos concurrents. Majestic SEO propose des prestations pour ceux qui ont un budget assez conséquent.Tandis que Wp-Backlinks, dans sa version Premium, vous permet de choisir trois de vos concurrents pour analyser leurs liens de retour.

Ainsi, vous pourrez obtenir des idées afin d’obtenir des liens en retour tout en ayant une idée de leur qualité.

Les liens : ce qu’il ne faut pas faire avec.

Ne pas déposer un lien dans une page type « livre d’or » Pourquoi ? Et bien , parce que ce sont simplement des sortes de mini-forums non modérés, source de spam.

Évitez dans la mesure du possible, un lien dans un blogroll. Pour Google, (et pour moi-même), ce n’est pas naturel.

Vous allez obtenir une source de liens assez conséquente et proportionnelle au nombre de pages d’un site. Le mot blogroll est expliqué brièvement à cette adresse de Dicodunet

Attention, demandez à supprimer un lien vers un site présent dans tous les blogrolls le contenant ne doit pas être obligatoirement fait.

Faites la demande, si la plupart des sites concernés ont un Trust Flow largement inférieur au Citation Flow et si en plus, les thématiques ne sont pas les mêmes.

Évitez d’obtenir des liens provenant de digg-like en 2016. Cette technique, efficace avant 2012, ne l’est plus, la plupart ne sont pas structurés et mélangent toute sorte de thématique.

Veillez à vérifier si certains digg-like ont encore bonne réputation et qu’il y a un minimum de classement dans les archives de ces sites.

Conclusion

Google s’efforce tous les jours de classer en fonction du contenu et des liens continuellement les pages d’un site, c’est pourquoi il faut retenir un principe.

Tout lien ne vous plaisant n’est pas forcement à jeter.

Vérifiez son équilibre entre le Trust Flow et le Citation Flow. Le lien doit être de préférence, dans un site de même thématique, et intégré de manière naturelle.

Si la plupart des vos liens respectent au moins ces trois critères, vous ne pouvez que « ranker » dans les SERP de Google.

Étude de cas ! Enfin de liens

Cas n°1 :

Admettons que je recherche dans ma niche (la niche de Séb est un genre de jeux vidéo, les RPG).

J’en trouve un. Tada. Mais. Oh surprise. Examinons, le cas avec Majestic SEO.

majestic seo étude de cas

Le Trust Flow est de 19. Plutôt pas mal pour ceux qui ont un tout nouveau site sans lien de retour. Cependant c’est après que cela se gâte.

Le citation Flow est beaucoup trop élevé. La preuve : le nombre de liens externes est trop élevé par rapport au nombre de sites réalisant des liens. Aïe. Je garde ou je ne garde pas ? Telle est la question.

Oh ? Que vois-je en bas à droite ? Un graphique. Les points violets symbolisent un lien chacun.
La diagonale sert à trier les bons grains (euh… liens) de l’ivraie. 🙂

Idéalement, un site bien référencé devrait avoir un minimum de liens au-dessus de la diagonale.

Ce n’est pas vraiment le cas ici. Enfin, selon Semrush, le nombre de mots clés pertinents sur lequel le site est positionné se compte avec les doigts.

Conclusion :

Je laisse tomber cet annuaire même s’il est spécialisé. Eh oui, trouver de bons sites pour un lien devient ardu. #backlink où es tu que fais tu ? Click To Tweet

Cas n° 2 :

Analysons rapidement la qualité des liens d’un des leaders de site de jeux vidéo. Il n’est pas dur à trouver, il est en pôle position sur sa niche. 🙂
Là. Je ne peux qu’applaudir. Le Trust Flow est élevé et supérieur au Citation Flow. Il y a pas mal de liens au-dessus de la diagonale.

encore une histoire de liens en retour

Le ratio backlink externes / domaines référents n’est pas trop élevé (au alentours de 100).

Il serait peut-être intéressant de chercher des backlinks du côté de leurs forums. Non ?

Cas n° 3

Eh bien non. Cela ne sera pas un cas, mais plutôt un site qui vous permettra de vous exercer à qualifier un site sur le web.

Majestic SEO étant limité en gratuit pour le nombre de liens à tester, je vous propose une alternative moins complète, mais gratuite.

 

Bon sans rire quelle histoire ! Créer des liens pas si facile hein

Alors, y voyez-vous plus clair dans toute cette histoire de liens ? Êtes-vous prêt à en découdre avec le TF et le CF ?

A nouer, créer des backlinks avec vos congénères ?

Que de questions ! Alors ces réponses… J’attends !

Mots-clés

5 commentaires

  • Bonjour,
    Merci pour cette piqure de rappel, c’est toujours bon à prendre surtout des avis de professionnels 😉
    Le linkbaiting se limite à plusieurs niveaux notamment dans l’optimisation, l’emplacement et surtout de la notoriété du site partenaire.
    Je parle de notoriété car la visibilité s’acquiert avec. Pour ma part, j’analyse bien sur le TF ainsi que CF et surtout le pourcentage d’écart entre eux. Le premier indique la pertinence des liens entrants tandis que le second s’acquiert par la quantité de ces liens.
    Il faut bien reconnaitre qu’il n’est plus nécessaire d’avoir autant de liens entrants si ce n’est pas pertinent, ce qui vaut à une technique purement Spammy.
    A part cela, les données sur Semrush sont très indicatifs (ici pas besoin de prendre la version payante) car on peut bien voir les données globales d’un site notamment de l’évolution de son trafic mais aussi les mots clés sur lesquels le site s’affiche dans les Serps.
    L’article mérite bien d’être approfondi…je ferais bien volontiers dans un cadre de Guestblogging 😉 Merci pour l’accueil.

    May.

  • Anne-Catherine

    Guestblogging pourquoi pas 🙂 Maintenant c’est quoi le prénom de Boite2.com… ?

  • Bonjour,
    Semrush est, assurément, un bel outil, mais pour une utilisation « professionnelle », ce n’est plus gratuit. Bien sûr, faut pas rêver. 🙂 On se retrouve vite limité (mais moins que Majestic). 😉 En ce qui concerne, le linkbaiting, oui, bien sûr, cela mérite d’être approfondi, mais le sujet est vaste. Il y a des dizaines et des dizaines de méthodes, mais on entre dans le détail, cela peut faire l’objet de sous-catégories, et l’article n’a pas été prévu pour cela. Cela est, déjà, bien compliqué, d’assimiler les bases.
    J’ai visité votre site, je ne veux pas passer un rabat-joie, mais je me suis pris en pleine « tête », un pop-up de newsletter. À votre place, si vous tenez à garder le pop-up, paramétrez-le pour le mettre en sortie de site à la rigueur. Cela dit, je ne vous jette pas la pierre, j’ai fait des erreurs bien pires. 😉
    Anne, je pense à toi, mais, en ce moment, j’ai des symptômes grippaux. Pas facile de rester concentré plus d’un quart d’heure devant un PC.

  • Anne-Catherine

    Merci d’avoir pris le temps de répondre 🙂 et soignes toi bien surtout c’est le plus important

Les commentaires sont fermés.