Catégories Facebook

Comment bien commencer ses campagnes publicitaires sur Facebook


faire sa pub sur facebook

Si comme moi, vous avez été tenté de lancer vos campagnes publicitaires en utilisant Facebook Ads, sachez que les algorithmes de Facebook sonten constante évolution. Par conséquent, il est difficile d’éditer un e-book complet qui soit à jour sur le long terme.

Mais d’abord, posons-nous la première bonne question.

1. Êtes-vous qualifié pour tenter la pub sur Facebook ?

Si vous croyez qu’en planifiant une dépense, un euro, un jour ci, un jour là, vous allez cartonner rapidement sur Facebook Ads, passez votre chemin.

Il va falloir un budget d’au moins 5 €/jour. L’eldorado du Facebook Ads pas cher est fini. Attention, qui dit budget ne dit pas forcément dépense totale.

Avez-vous un produit à promouvoir qui permet d’obtenir un ROI (retour sur investissement) ?

Non. De nouveau, passez votre chemin.

Première chose à faire avant d’utiliser le gestionnaire de publicités de Facebook : installer le pixel de Facebook Ads. Oui, bon d’accord, mais qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un bout de code à insérer en dur qui fonctionne un peu comme celui de Google Analytics sauf que celui-ci stocke des données sur Facebook de manière anonyme (aux yeux des administrateurs ordinaires de pages). Ce « tracking » s’effectue lorsqu’un visiteur connecté à Facebook surfe sur votre site.

Attention, seul Facebook peut connaître les profils exacts de visiteurs. Pour vous, les données sont stockées de manière anonyme et ne peuvent être, si je ne me trompe pas, qu’utilisées de manière classée dans des Audiences personnalisées.

Autrement dit, si vous installez le pixel Facebook n’importe où sur votre site, vous ne saurez pas exactement à quoi correspond chaque Audiences créée à l’aide du pixel.

À vous de gérer le pixel correspondant à une thématique bien définie de votre blog (ou site) pour cibler les personnes correspondant à vos objectifs.

2. Comment créer un pixel pour Facebook Ads ?

Suivez donc le guide officiel pour créer un pixel.

Maintenant que nous avons évoqué le concept d’Audience, attaquons-nous à sa définition.

Théoriquement, il s’agit de groupes de personnes utilisant Facebook classés en fonction de critères (tels que l’âge, le sexe, ses intérêts, son comportement, son support de communication…).

Facebook fait ses propres classements (en fonctions des abonnés aux pages, en fonction des intérêt des gens connectés à Facebook, l’âge, sexe…)

Pour définir clairement un type de cible, je vous invite à lire mon premier guide sur Facebook Ads pour les nuls.

Mais, revenons à notre fameux pixel, celui-ci vous permet de constituer de manière anonyme une liste, à l’instar d’une liste d’abonnés inscrits sur votre blog.

Vous allez me dire : mais alors, l’abonnement par mail est mort ? Je vous réponds non, car, ceux qui se sont inscrits à votre blog, l’ont fait, de leur propre chef. (Théoriquement, si vous n’êtes pas un(e) spammeur(se)).

Facebook Ads lui, collecte automatiquement des données de manière plus ou moins anonyme sans forcément avoir obtenu explicitement l’accord d’un visiteur lambda sur le web.

Beaucoup de personnes ne prennent pas le temps de lire les CGU avant de s’inscrire sur Facebook. Beaucoup ignorent que, même si aucune fenêtre du site Facebook n’est ouverte dans votre navigateur préféré, Facebook continue de vous pister.

Pour éviter d’être pisté par Facebook en temps réel, il faut déconnecter ses navigateurs web mal configurés et toutes autres applications liées à Facebook (sur mobile ou ordinateur de bureau). Un peu « scary » ? Non ? Big Brother est en place.

À bon entendeur, salut.

Attaquons le vif du sujet : comment avoir un maximum de chances pour profiter au maximum des campagnes publicitaires.

Avant toute chose, n’utilisez pas le bouton standard « Booster votre publication ». Vous allez gaspiller de l’argent par les fenêtres. Utilisez au moins le gestionnaire de publicités dédié dans le menu déroulant (à gauche de votre fil d’actus).

Ne choisissez pas un paiement à l’affichage. Par expérience, je peux vous dire que vous avez de grandes chances de gaspiller de l’argent de nouveau.

3. Les principaux points forts d’une publicité Facebook.

À l’instar de la première crêpe, si vous lancez votre toute première publicité, ne soyez pas surpris des résultats médiocres (voire mauvais).

  • Définissez votre propre bibliothèque d’images.
  • Avant de lancer une publicité, aucun détail ne doit être négliger.
  • Un bon choix d’images est un critère primordial.
  • Ne lésinez pas non plus sur leur nombre.
  • Certains préconisent d’utiliser 4 images par campagne minimum.

Moi, je dis qu’il va falloir en sélectionner, au moins une quinzaine.

Si vous souhaitez attirer l’attention des visiteurs (voire l’ « hypnotiser), les images de style kawaii, de jolies femmes, de bébés… aident à retenir l’attention.

Attention, à tout même rester crédible et ne pas enfreindre les règles de Facebook Ads. Par exemple, si vous souhaitez retenir l’attention des amateurs de pâtisserie : utilisez des images éveillant la gourmandise alimentaire plutôt que d’autres formes d’appétit. 🙂

 

les bons paramètres d'une publicité facebook

 

Rappelez-vous, même si vous êtes clients de Facebook, vous ne pouvez pas tout vous permettre. Retenez que quelque soit le sexe, les femmes mises en valeur sur les images donnent plus confiance. Et oui, nous les hommes, nous partons avec un handicap dans le domaine de la communication ou du marketing.

Autre exemple : n’allez pas promouvoir une crème anti-âge à partir d’une image de beau gosse musclé en pleine force de l’âge. Ah les jolies minettes m’écoutent toujours ? Je continue mes leçons. 🙂

Les images de chats et de bébés aussi, certes, mais il faut que cela soit toujours en adéquation avec l’objectif final de la publicité. 😉

Non, lancer une campagne Facebook ne se fait pas en 10 minutes. Au début, cela risque d’être long et fastidieux.

  • Ciblez un maximum les personnes susceptibles d’être intéressés par votre produit, service…
  • Trouvez des titres percutants différents pour chaque image d’annonce de la campagne tout en respectant les droits d’images.

Je vous invite à (re)lire l’article sur Facebook Ads pour les nuls pour vous initier à la création de campagnes.

N’oubliez pas d’analyser les statistiques après avoir lancé une publicité. N’oubliez pas que suivant le jour de la semaine, du mois ou de l’année, l’impact d’une publicité ne sera pas forcement le même.

N’allez pas promouvoir des œufs de Pâques en plein mois d’octobre. 🙂

Que faut-il faire une fois les premiers tests effectués en matière de publicités.

Retenez qu’il va falloir tirer un maximum de leçons de vos premiers tests.

Lancez-les, en partant sur une base de 50 000 personnes à atteindre (pas plus) et tester votre publicité au moins sur quelques jours. (une semaine serait un idéal pour commencer).

Quant à la fixation du budget, laissez sur mode automatique. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais le mode manuel ne permet de donner plus de données prévisionnelles depuis quelques semaines. Le mode manuel bogue. C’est vraiment dommage, on pouvait maîtriser au maximum son budget auparavant.

Une fois la semaine de tests passée, il va falloir affiner le réglage concernant les segments d’audience.

N’oubliez pas que vous pouvez horodater, pour chaque jour de la campagne, vos publications.

Par exemple : supprimez pour vos prochains tests que vous estimerez non rentables (pas d’interactions, pas de clics…)

Gardez les images qui ont suscité le plus d’intérêt (c’est-à-dire celles qui vous ont aidé à atteindre vos objectifs). Analysez aussi les titres qui ont attiré l’attention des personnes ciblées.

Analysez les placements percutants (ordinateur de bureau, tablette, mobile…)

Retenez aussi qu’à force d’éprouver certaines stratégies, celle-ci perd en matière de qualité innovante.

Que dire de plus pour compléter ce guide pour Facebook Ads ?

Je tiens à remercier le site ci-dessous pour nous permettre d’avoir accès à une formation plus complète et gratuite, car, je pense que les plus assidus pourront profiter des astuces dispensées.

Pour obtenir ce guide multiformat, je vous invite à le télécharger via ce lien – et en plus c’est gratuit 🙂

Alors au fait, ça vous tente de faire de la publicité sur Facebook ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire