Catégories Faire vivre mon blog

Droit de revente d’un produit acheté sur Internet


Vous avez acheté un produit : ebook – script – logiciel accompagné d’un droit de revente, mais parfois il est difficile de s’y retrouver. On vous dit : achète-le tu verras il se vendra comme des petits pains ! Oui mais …

Si vous ne savez pas comment analyser la licence qui va avec le produit, vous risquez? soit de faire des bêtises, soit de l’abandonner dans le fin fond de votre disque dur faute de compréhension.

Voyons donc ensemble ce que veulent dire tous ces droits de revente : simple, maître, label privé

Le droit de revente simple

Le plus simple à comprendre, l’auteur vous autorise à revendre le produit en l’état : vous n’y touchez pas, vous le vendez tout simplement.

Avec ce produit vous avez en général accès à la page de vente et aux différents graphiques vous permettant de promouvoir le produit sur votre blog pour le vendre.

L’avantage des droits de revente simple, c’est que vous touchez 100 % des bénéfices sur chaque vente contrairement à l’affiliation où vous ne touchez qu’une partie du prix de vente.

Le droit de revente maître

Le principe est le même que les droits de revente simple, vous pouvez revendre le produit, mais vous ne pouvez pas apporter de modifications.

Le plus vient du fait que vous pouvez aussi vendre le droit de revente simple.

Le droit de label privé

C’est le droit de revente que j’appelle le droit « summum » ou « ultime ».

En effet, en achetant un produit avec les droits de label privé, l’auteur vous autorise à modifier le contenu comme bon vous semble (vous recevez le fichier source modifiable avec Word ou Open Office).

Ainsi, vous pouvez obtenir un produit unique (si vous apportez des modifications) à votre nom, c’est un excellent moyen pour améliorer votre crédibilité, apporter votre touche personnelle, cela demande du travail car il est conseillé, même si le produit est bien écrit, d’y apporter un minimum de 20 à 30 % de modifications.

handshake on blue sky and sunlight

Quel droit de revente choisir au final ?

  • Le droit de revente simple : vous êtes autorisé à revendre le produit, vous n’avez aucun droit de modification et vous ne pouvez le vendre qu’au titre de l’usage personnel.
  • Le droit de revente maître : inclus le droit de revente simple, mais il permet à votre client de revendre le produit à son tour.
  • Le droit de label privé : vous êtes autorisé à modifier le contenu pour obtenir un produit unique à votre nom et vous pouvez, en général, le revendre sous de nombreuses formes.

Vous l’aurez compris, la meilleure solution entre ces différents droits de revente est le droit de revente en droit de label privé qui vous laisse toute la liberté d’utilisation.

3 commentaires

  • Les-RPG.com

    Bonjour Anne,
    Merci encore toutes ces précisions. Je ne connaissais le droit de revente maître. J’aimerais ajouter que le logiciel Long Tail Express est vraiment super. Des heures des heures de calculs chronophages épargnées. 😉 De plus, le « SAV » est vraiment réactif.

  • Bonjour,

    L’article est très intéressant car il éclaire, il faudrait donc creuser le droit de label privé, donner des conseils pour modifier le contenu avec succès et apporter une personnalisation réussie

    Bonne continuation
    Thomas

  • Anne-Catherine

    Bonjour Thomas
    En effet le droit de label privé est très intéressant encore faut il se forcer un peu à modifier le contenu des documents acquis afin de les personnaliser à son image. C’est une base intéressante.
    Bonne continuation également
    Anne

    PS : dommage que je ne suis près de Marseille j’irais bien y louer un bateau moi 🙂

Les commentaires sont fermés.