Catégories Facebook

Facebook Ads pour les nuls en 8 leçons !


facebook ads bien commencer

Qui n’a jamais vu dans son fil d’actus ou dans les widgets Facebook des posts avec la mention « sponsorisé » lève la main !

Personne, les enfants ?

Attelons-nous au cours sur Facebook Ads. 🙂

Pour ceux et celles qui ne le savent pas, il s’agit de publicités sur Facebook payées par des propriétaires de pages.

Allez, hop, maintenant suivez mon guide de Facebook Ads pour les nuls.

Leçon n°1 : vous pouvez vous faire bannir de Facebook Ads !

Avant d’utiliser ce service, il est fortement conseillé de lire les consignes d’utilisation et de les respecter.

Voici quelques raisons qui pourraient pousser Facebook à vous bannir de son service.

  • L’abus de texte est interdit (plus de 20 % de la taille de l’image). À force de transgresser cette règle, vous savez ce qu’il peut vous en coûter maintenant.
  • Tenter de la contourner en jouant plus ou moins sur la transparence du texte avec, par exemple, une image PNG, peut vous faire subir la même sanction.
  • Veillez à ne pas vous tromper sur le ciblage pour vos annonces. Par exemple, ne faites pas la promotion de boissons alcoolisées aux mineurs.
  • Veillez à ce que le produit corresponde aux critères légaux des pays ciblés ainsi que le pays d’origine de la diffusion publicitaire.

Il existe bien d’autres critères qui pourraient vous exclure du programme de Facebook Ads.

Cependant, je réitère mon conseil et vous invite à suivre les recommandations officielles.

 

Leçon n° 2 : Ne vous laissez pas tenter par le bouton « Promouvoir votre page »

Pour moi, utilisez cette fonction revient à jeter de l’argent pour les fenêtres. Pourquoi ? Il existe un service dédié à la publicité sur Facebook Business

Je ne vais pas décrire en totalité ce module, un seul article ne suffit pas et je ne peux pas prétendre pouvoir rédiger cet e-book.

Il existe beaucoup de formations à différents prix pour maîtriser Facebook Ads. Apprivoiser ce dernier vous demandera, formation ou pas, des heures de pratique.

 

Leçon n° 3 : À qui s’adresse Facebook Ads

Si vous souhaitez obtenir un ROI (retour sur investissement) avec Facebook, je vous suggère de passer votre chemin dans ces différents cas de figure :

  • Vous n’avez pas votre propre produit ou service à vendre ou si vous n’avez pas l’opportunité d’avoir une marge potentielle sur le bénéfice assez conséquente.
  • N’utilisez pas Facebook Ads pour l’affiliation. J’ai fait des tests, croyez-moi, Facebook ne permet pas d’assurer correctement le tracking avec la plupart des plateformes sur le net.

 

Astuce : le tracking se perd souvent, à cause, d’une mauvaise redirection, si vous utilisez celle-ci. Les redirections de type 302 ou 307… bloquent, souvent le tracking en matière d’affiliation.

 

Pour tester un lien, je vous invite à découvrir ce site.

 

Leçon n°4 : Apprivoisez les bases de l’interface

Avant de lancer une pub Facebook, prenez 5 minutes pour définir vos cibles.

  • Dans quels pays puis-je promouvoir mon produit (ou service) ?
  • Quelle langue parle ma cible ?
  • Quelles tranches d’âges sont concernées ?
  • Quel est le genre humain de ma cible ?
  • À quoi s’intéresse ma cible ?
  • Comment se comporte-telle ?
  • Sur quel support numérique navigue ma cible ?
Si vous ne connaissez pas, au moins, la réponse, à ces 7 critères, inutile, d'aller plus loin. Click To Tweet

Rassurez-vous, l’interface de ciblage s’améliore, de plus en plus.

 

Leçon n° 5 : Assurez-vous d’avoir une portée maximale en fonction de vos cibles

Sachez qu’en fonction de votre budget et du nombre de personnes totales susceptibles d’être intéressées par votre projet, vous serez plus ou moins limité par la portée de vos publications.

Le coût à l’affichage ou au clic influe bien entendu aussi sur la portée de vos publications.

Essayez, dans la mesure du possible de fixer un prix dans les fourchettes suggérées. Attention, ce critère doit être révisé à chaque modification de choix de formats publicitaires.

Une petite pause 🙂

facebook ads comment s'y prendre

On reprend 🙂

Leçon n° 6 : Prenez votre temps pour choisir le format de la publicité

Avant de continuer, je tiens à préciser que je n’ai effectué des tests qu’avec l’option « Générez du trafic pour votre site web ».

Je vais illustrer mon propos à partir d’exemples.

N’allez pas choisir un format pour mobile pour promouvoir une application non responsive (voire non exploitable sur smartphone ou tablette). Attention, tout de même, plus vous imposez  de restrictions au niveau de choix de formats publicitaires, plus le coût à l’affichage ou le coût au clic va grimper.

Si vous n’avez pas de compte Instagram, je vous déconseille fortement de cibler les utilisateurs de ce réseau, car vous ne pourrez pas optimiser correctement des images pour ce réseau. Oui, Facebook a développé un partenariat avec Instagram.

Si vous souhaitez atteindre un maximum de personnes en ne payant qu’au clic, ne rêvez plus. Si vous n’êtes pas prêt à débourser au moins, plusieurs dizaines de centimes par clic ou pour 1000 affichages, n’utilisez pas ce système de paiement.

Vu son succès grandissant, la concurrence au niveau des annonceurs devient de plus en plus rude. Facebook peut faire grimper les fourchettes de prix préconisées.

Enfin, faire afficher uniquement un post sponsorisé sur Facebook dans le fil d’actu d’un utilisateur sur ordinateur est un des moyens de promotion des plus onéreux, si ce n’est le plus onéreux.

Notez aussi que si vous supprimez les formats pour mobiles, il y a un risque de forte diminution de la portée de publication. Pour contrecarrer, ce phénomène, il faut investir un peu plus.

N’oubliez pas ceci, testez un à un, tous les types d’aperçus de formats publicitaires. Vous pourriez avoir de sacrées surprises en les visualisant (surtout avec le système de réseau d’audience).

Faites-le, plusieurs fois, avant et après validation d’une commande.

Lisez bien les points d’exclamation d’aide.  En cas de doute, ne choisissez pas ce format publicitaire.

 

Leçon n° 7 : Ne négligez aucun aspect de vos annonces.

Que ce soit pour le titre, les phrases d’accroche ou l’image, aucun détail ne doit être oublié. Ce n’est pas parce que vous payez tant que vous aurez des résultats garantis.

Vous trouverez des exemples d’annonces, dans le guide mentionné en fin d’article.

 

Leçon n° 8 : N’oubliez pas d’analyser les statistiques de vos pubs

Toujours, dans Facebook Ads, observer les résultats de vos compagnes est loin d’être inutile. Ce n’est pas, du jour au lendemain, que vous saurez maîtriser cette formidable machine. Cela est d’autant plus vrai que, je n’ai pas abordé l’extension de Facebook Ads : le Power Editor.

Certes, c’est une usine à gaz, mais si vous ne passez pas par, au moins, Facebook Ads pour générer des pubs Facebook, vous courrez droit à l’échec en matière de post sponsorisé sur Facebook.

Pour rappel, ne cédez pas à la tentation du bouton standard que propose, de temps en temps, Facebook pour créer une publicité.

 

Conclusion sur Facebook Ads et petit cadeau

Encore, une fois, je ne prétends pas avoir rédigé un article exhaustif, mais je vous invite à découvrir ce site gorgé de ressources précieuses et gratuites pour bien commencer avec Facebook Ads.

Le seul bémol, le guide sous forme de livre numérique est en anglais mais très compréhensible.

7 commentaires

  • Sébastien Pierrepack

    Coucou Anne,
    Encore merci pour cette publication. Je teste, en ce moment, Twitter Ads et j’avoue que l’utilisation de la pub au CPC, sur Twitter, me plaît d’avantage. Par contre, le ciblage par mots clés ou par intérêt est très perfectible. Cela doit expliquer pourquoi beaucoup de tweets sponsorisés sont mal ciblés.

  • Anne Cat

    Bonjour,

    En effet, merci de me l’avoir signalé, je vais l’indiquer à qui de droit 🙂
    Bienvenu par ici et excellent dimanche

Les commentaires sont fermés.