Jour quatre

Jour quatre

Auteure

Sarah Lotz

Genre

Thriller

Parution

10 mars 2016

Quelques mots sur l'auteure

Sarah Lotz est née à Wolverhampton, au Royaume-Uni, en 1971.
 
Elle a vécu en France et en Israël avant de s'installer avec sa famille au Cap en Afrique de Sud. Auteure et scénariste prolixe, elle publie sous diverses pseudonymes et rencontre un joli succès. 
 
Trois est son premier roman thriller.

Quatrième de couverture

"Piscine, excursions, soirées spectacles, bar à cocktails, cours de fitness, et même un casino !

Le Rêveur Magnifique portait bien son nom, et promettait une croisière paradisiaque aux heureux touristes embarqués à bord. Mais le quatrième jour de la traversée, un incendie se déclare en salle des machines, et jette le paquebot à la dérive.

Les communications avec l'extérieur sont rompues - aurait-on dérivé dans le triangle des Bermudes ? Un meurtre, une épidémie, puis l'apparition chronique de fantômes dans les couloirs inférieur achèvent de transformer le rêve en cauchemar.

S'agit-il seulement du délire d'un médium halluciné, dont les prêches galvanisent les passagers ? Ou ces spectres surgis du néant ont-ils une autre origine ?

Livrée au hasard et à la panique, la croisière sombre dans le chaos."

Points positifs

Le principal point positif de ce roman, et qui, je trouve donne un côté organisé, dans ce chaos qu’est la vie sur ce paquebot, est qu’il est divisé en jours.
 
Dans chaque « journée », sont mis en avant 7 personnages clés de l’histoire :
  1. L’assistante de la sorcière : Maddie
  2. Le condamné : Gary, un passager violeur qui se sert des croisières pour assouvir ses pulsions
  3. La servante du diable : Althéa, femme de ménage sur le paquebot dans la section VIP
  4. Les sœurs suicides : Helen et Élise
  5. L’ange de miséricorde : Jesse, médecin du paquebot au passé trouble
  6. Le gardien des secrets : Devi, ancien flic ripou, assure la sécurité 
  7. Le blogueur : Xavier
Ces 7 personnages vont petit à petit se relier entre eux et nous faire découvrir au fil du roman les personnages secondaires.
 
Ça permet un récit structuré et facile à lire.
 

On peut cependant dire, qu’il y a un huitième personnage clé qui se retrouve principalement dans les chapitres de « L’assistant de la sorcière » c’est la médium Céline. 

Toutes les choses étranges qui arrivent sur le bateau vont être d’une certaine manière liées  à elle. 

Dans ce roman, on a une ambiance oppressante et suffocante du début à la fin. Et grâce aux détails multiples, on a vraiment l’impression de se retrouver nous aussi à bord de ce cauchemar sans fin, de ressentir les peurs et les angoisses des passagers.

La fin de ce livre est également très bien pensée. Au bout du huitième jour, le navire est retrouvé par un pêcheur et là ce ne sont plus les personnages qui nous parlent, mais les coupures de presse qui relatent l’accident. 

Puis, cinq des personnages clés sont interrogés par le gouvernement et un dialogue s’installe pour découvrir ce qui s’est réellement passé sur ce navire.

Point négatif

Même si j'ai dévoré ce roman, il nous laisse quand même sur notre fin puisqu'il nous fait nous poser mille et une questions. 

Qui croire ? 

Que s'est-il vraiment passé pendant ces cinq jours de dérive ? 

Conclusion

C'est donc une belle découverte que cette auteure Sarah Lotz. Je pense qu'il faut aussi lire son premier roman Trois, car il y a de légères références à ce dernier dans Jour quatre

Marion

Quand j’étais petite je n’aimais pas lire, pour moi c’était une corvée. Et puis, un jour, une amie m’a prêté « Rien ne va plus » de Douglas Kennedy. Et là, gros coup de cœur, c’est le premier livre que j’ai dévoré et réellement apprécié. Je pense que ma « soif » de lecture est venue à moi ce jour-là. Depuis, je ne m’arrête plus, pour moi lire c’est très important, ça me permet de m’évader tout en étant bien installée dans le canapé avec un bon thé.

Fermer le menu