Catégories Communication et partages

Avez-vous besoin d’un professionnel pour définir votre image de marque


découvrir un styliste d'entreprise

Lorsqu’un projet commence à prendre forme, on aimerait savoir le gérer de bout en bout : la création de son site, de son identité visuelle, la gestion de sa communication, sa publicité, et j’en passe et des meilleurs (ou pires au choix).

Parfois il faut savoir se faire aider et préférer payer une tierce personne pour faire le travail pour lequel vous avez quelques lacunes.

Depuis quelque temps déjà je côtoie sans vraiment le connaître, Cédric Debacq. J’avais envie de l’interroger sur ses activités et vous le présenter.

entreprise et identité visuelle, l'affaire de Cédric vous en parle

 

Sur internet vous pouvez-vous voir une définition de son métier telle que : Freelance graphiste designer et photographe.

Alors Cédric ? Ces activités sont-elles complémentaires ? Laquelle préfères-tu ou aimerais-tu développer encore plus ? Quelle est ta préférée en quelque sorte ?

Tout d’abord, un grand merci Anne-Catherine, pour ta proposition d’interview. Ces 3 activités sont complémentaires. Par l’image qu’elle soit photographique ou réalisée par ordinateur. Elles le sont également par nécessité pour l’entreprise dans la mise en oeuvre d’une stratégie de communication.

Laquelle je préfère le plus ?

Pour ne rien vous cacher, j’avais 11 ans quand je suis tombé dans la marmite de la photographie. À l’époque on parlait encore d’argentique, de pellicule photo et de chambre noire pour développer ses photos. Après ma 3e et mon brevet en poche, je suis rentré dans une école de photo jusqu’en 1998 où j’ai obtenu mon CAP de photo.

Je suis un accro de la photographie. Même si à l’époque, il n’y avait pas de statut comme celui de l’auto-entreprise, mais j’ai réalisé quelques belles prestations entre être photographe de plateau, événementiel et également dans le mannequinat.

Cependant, en 2011, ma passion pour la photographie s’arrête brutalement à la suite d’un cambriolage où du jour au lendemain, vous n’avez plus rien. Certes ce n’est que matériel, mais cela m’a beaucoup affecté.

Aujourd’hui, la photographie fait partie du passé, même si elle m’influence quotidiennement dans mon travail avec mes clients aujourd’hui.

Depuis 2012, je me suis lancé en tant qu’autodidacte dans l’univers du graphisme et du web en tant que Styliste d’entreprise pour accompagner mes clients dans la création et le développement de leur image de marque.

Maintenant que tu nous a donné des explications sur ton métier et avant d’expliquer à mes lecteurs ce que tu peux leur apporter, peux-tu te présenter ?

Le 29 août 1980, je suis arrivé aux alentours de 4H du matin à la maternité d’Armentières. Je suis le cadet d’une famille de 4 enfants. J’ai vécu la majorité de mon enfance et adolescence dans le nord de la France.

En 2009, ma famille a déménagé dans l’Allier, un département de la région Auvergne-Rhône-Alpes. De mon côté, je suis arrivé dans cette région en 2011, après avoir travaillé pendant plus de 10 ans dans la restauration en tant que saisonnier.

Oui, comme je vous le disais plus haut, il n’y avait pas de statut comme l’auto-entreprise pour exercer mon métier de photographe. Donc il m’a fallu aussi trouver un job alimentaire. Ce qui explique pourquoi, j’ai travaillé durant 10 ans dans la restauration et l’hôtellerie.

Je fais partie de la génération qui a connu l’arrivée d’internet et assez rapidement, je me suis passionné pour la création de sites Internet qui fait également partie de mes compétences aujourd’hui.

Pour finir sur ma présentation, j’aime également le cinéma, les voyages, la nature, la lecture.

Pourquoi es-tu devenu Freelance en auto-entrepreneuriat (ou micro entrepreneuriat depuis janvier !) ?

J’ai commencé mon activité entrepreneuriale en 2012. Mes deux premières années en tant qu’Auto-entrepreneur et depuis juin 2014, j’ai opté pour le statut « entrepreneur salarié ». Ce statut me permet d’être salarié d’une coopérative d’activité emploi tout en étant indépendant de mon activité.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce statut, j’en ai fait un article sur mon blog. À mon sens, ce statut est intéressant pour les travailleurs indépendants. En tout cas, il me satisfait assez bien.

Voici le lien de l’article cité : sur cedric-debacq.fr

Pour répondre à ta question Anne-Catherine, j’ai toujours eu en moi cette envie, ce désir d’être un jour mon propre patron. Je me suis toujours dit : Pourquoi pas moi, qu’il faudrait me l’interdire pour que je ne le sois jamais.

Concrètement maintenant, si un de mes lecteurs, ou moi-même (!) souhaitons te contacter pour améliorer l’image de notre entreprise ou créer l’identité visuelle de notre future activité, qu’est-ce qu’il est, pour toi, important de savoir pour bien commencer ?

Pour répondre à cette question, je vais vous partager comment j’accompagne mes clients. Tout d’abord, pour créer une identité visuelle pour votre future activité. Il faut :

  • Bien connaître votre projet,
  • Pourquoi souhaitez-vous, vous lancer dans cette activité ?
  • Quels sont vos valeurs, vos principes et votre personnalité ?
Pour ma part, je réalise l’identité visuelle de mes clients à partir de ces éléments. Click To Tweet

Le but étant de les rendre uniques et remarquables aux yeux de leurs clients. Pour aller plus loin, je travaille avec eux en co-création.

Ils assistent en temps réels à la réalisation de leur projet à l’aide des nouvelles technologies, comme Skype. Je partage mon écran, je lance illustrator et nous travaillons ensemble sur leur projet.

Cela permet à chacun de gagner du temps et cela apporte la garantie d’obtenir le résultat qu’ils souhaitent et surtout cela les implique dans la mise en oeuvre de leur projet.

Pour vous donner un exemple, voici une vidéo que j’ai réalisée avec Ling-en Hsia fondateur du blog solopreneur.fr :

Pour ceux qui souhaitent améliorer leur image de marque, nous partons de l’existant et nous élaborons ensemble le plan d’action à mettre en place.

À savoir également que l’image de marque ne concerne pas que l’aspect visuel d’une entreprise. Cela concerne également, son contenu texte, sa présentation, etc.

Pour finir et si tu me l’autorises Anne-Catherine, je propose un audit en conseil d’image de marque.

Cet audit vous permet de bénéficier d’un rendez-vous téléphonique ou skype de 30 min à 2h selon vos besoins. Durant cet audit nous allons pouvoir ensemble clarifier vos besoins et mettre en oeuvre votre projet.

Pour terminer, peux-tu donner 2 ou 3 conseils (visuellement parlant) pour bien commencer ?

  • Bien choisir son statut
  • Bien s’entourer
  • Bien écouter ses clients.

Quel que soit votre projet d’entreprise, le choix du statut est très important. N’hésitez pas à demander de l’aide pour faire votre choix.

Être entrepreneur ou indépendant, ne veut pas dire entreprendre seul. Click To Tweet

Il est important de se constituer un réseau de personnes bienveillantes autour de vous. participez à des événements qui ont lieu autour de chez vous.

Et pour finir, le conseil que j’applique à moi même également, est de bien écouter vos clients avant de leur vendre quoi que ce soit.

Il faut privilégier la relation avec vos clients pour assurer un business pérenne.

Ma conclusion sur l’identité visuelle, l’entreprise et Cédric

Voilà, vous en savez un peu plus sur Cédric. Avant de faire le tour des différentes manières de profiter de ses services, je voulais faire un point sur cette interview.

Naturel et vrai sont les deux mots qui me viennent à l’esprit à la fin de ma lecture. Cédric m’inspire confiance et je trouve qu’il sait parfaitement bien présenter son métier, sa passion et lui-même.

J’apprécie ces entrepreneurs qui sont à l’écoute et je pense que Cédric l’est (même si je ne l’ai pas eu pour moi-même, j’en ai eu des échos plus que favorables). Je ne peux donc que vous le conseiller si vous avez besoin de faire le point avant de vous lancer, pour trouver votre identité visuelle et commencer dans de bonnes conditions.

[cocorico_separateur style= »continu »]

Vous voulez en savoir plus sur Cédric Debacq :

Visiter son site : cedric-debacq.fr/

Lui demander un premier entretien gratuit :

 

réunions pour vous aider pour votre entreprisePetite nouveauté depuis 1 mois maintenant. Participez aux Casse-Croûtes de Cédric le vendredi à partir de 12 heures (à découvrir, même en rediffusion ! : le direct est bien mieux, car vous avez en fin de séance une partie privée pour poser vos questions).

Lien des casse-croûtes : http://cedric-debacq.fr/les-casse-croutes-de-cedric/ (à dévorer sans modération)

 

5 commentaires

  • Anne-Catherine Auteur de l’article

    Avec plaisir 🙂 Mettre en avant des personnes que j’apprécie m’apporte toujours un plus ; en lisant leurs réponses, j’ai l’impression d’un peu mieux les connaître.

  • Je te confirme Anne-Catherine, Cédric est naturel, vrai et très créatif 🙂 et en plus il aime aussi les chats 😉
    Merci pour cet interview !

  • Cédric Debacq

    Merci beaucoup Elodie 🙂
    Sniff on ne peut plus avoir de secret sur le net. Désormais, tous le monde s’est que j’aime les chats ^^

Les commentaires sont fermés.