Catégories Moi blogueuse

Et si blogueur rimait avec bonheur


attitude bonheur du blogueur

Je lis beaucoup d’articles, surtout le week-end, et pour tout vous avouer, encore plus le dimanche matin en buvant mon thé. Une habitude que je ne compte pas laisser tomber de sitôt ! C’est un instant privilégié pour moi, un petit instant de bonheur, durant lequel je suis plus réceptive, et ce matin…

Un article m’a bien plu, m’a donné le sourire, à tel point que je l’ai relu deux fois, c’est pour dire ! Mais quelle est cette pépite ?

Ecrit par une blogueuse, une maman, une catlover, une web-entrepreneuse que j’ai découvert il y un petit moment, avec qui j’ai passé quelque temps, au travers d’une formation sur l’écriture. Cet article découvert ce matin est celui-ci :

http://www.blogdudimanche.fr/objectifs-bonheur-2016/

Il parle de bonheur et de la manière d’en concrétiser sa quête.

Je n’ai bien entendu pas les mêmes objectifs qu’Élodie, mais malgré tout, certaines choses m’ont amené à penser à trois façons de faire rimer blogueur avec bonheur pour cette nouvelle année :

Ne jamais se forcer

Un blogueur qui se met trop de pression sera malheureux, je le sais, je l’ai fait au tout début. Je m’en voulais à mort (bon un peu exagéré, mais presque…) de ne pas donner à mes lecteurs des petits biscuits à se mettre sous la dent plus souvent.

Je croyais que personne ne m’aimerait si je ne faisais pas l’effort d’écrire au minimum deux articles par semaine. Du coup, je ne trouvais plus de sujets, mon esprit n’arrivait plus à insuffler à mes doigts le bon chemin sur le clavier de mon ordinateur.

J’ai lâché récemment la bride et même si je ne publie pas super régulièrement, j’écris tous les jours !

En fait c’est ça le secret : écrire un peu tous les jours. Click To Tweet

Au bout d’un moment on reprend tous ses écrits et en relisant, on se dit « mais tiens ! c’est une idée à creuser ça peut être ? » et voilà, pas plus compliqué.

Ne jamais freiner ses envies d’écrire

L’exemple d’aujourd’hui pour moi ! J’ai lu l’article d’Élodie, j’ai tout de suite rédigé sur un petit carnet ce que je voulais dire dessus, cet après-midi j’ai mis en forme et ce soir je publie.

C’est rare chez moi, je l’avoue, mais là je me suis dit, je me fiche de la date ou de l’heure de publication qui ne sont pas les miennes, j’écris ! Un point c’est tout !

S’écouter et se faire confiance

Combien de temps ai-je gâché à écouter Pierre, Paul, Jacques… un temps fou !

  • Attention à tes titres.
  • Oh malheureuse ! Tu es hors sujet ! Tu vas perdre des places.
  • Ne fais pas ça ! Stop ! Tu vas te faire griller !Du coup à tenter de plaire à tout le monde on n’aime plus ce que l’on fait, on hésite et au final on ne fait plus rien.

Si vous souhaitez écrire sur un carnet d’humeurs ou aller crier dans votre garage (ou sur la plage ça fait plus série « Amour Gloire et Beauté ») quand vous ne vous sentez pas bien ! Peu importe, mais faites-le !

Prendre le temps de crier sa rage ou de donner des bisous et des sourires (moi j’adore ça) c’est juste, je crois, la vraie définition du mot bonheur, ne rien totalement rejeter, mais surtout ne jamais garder le négatif trop longtemps.

Je sais, ce n’est parfois pas facile, mais si vous trouvez VOTRE exutoire, vous serez la plus heureuse des blogueuses (au masculin pour vous messieurs).

Je vous invite à lire l’article d’Élodie et pourquoi pas, à penser vous aussi à vous fixer des objectifs bonheur pour cette année.

Moi je n’aurais qu’une devise du bonheur

Il faut aussi parfois se contenter de petites choses pour avancer sereinement et trouver son chemin vers le bonheur.

Si vous souhaitez aller un peu plus loin, Élodie vous propose « Challenge – 29 jours de Gratitude » :

www.blogdudimanche.fr/challenge-29-jours-gratitude/

une jolie idée pour se sentir bien ! En tout cas moi je participe, Instagram ou ici, ce sera selon mon humeur !

3 commentaires

  • Oh merci beaucoup !! Superbe article, par ailleurs ! Je suis entièrement d’accord avec tes propos 🙂
    Belle journée Anne-Catherine !

  • Coucou,

    J’aime beaucoup deux choses dans ton billet :

    – la photo de la mimine : eux ne se posent pas de questions, ne se mettent aucune pression et vivent à fond l’instant présent (eux, ce sont tous les minous et minettes du monde).

    – l’exutoire : on peut aussi entamer une danse effrénée dans sa salle de bains, on en retire à chaque fois un bien-être fou !

    Pour les 29 jours de gratitude, c’est plutôt tentant et je vais de ce pas parcourir l’article pour voir de quoi il retourne.

    Très bon week-end et ne cesse pas tes lectures inspirantes du dimanche.

  • Anne-Catherine Auteur de l’article

    Hello et merci 🙂 Aujourd’hui (jour 6) le sujet est mes inspirations, sujet difficile qui ne m’a pas encore inspiré 🙁 la journée n’est pas finie ! Pour les chats je suis bien d’accord avec toi et pour l’exutoire « salle de bains » j’avoue ne pas y avoir pensé 🙂

Les commentaires sont fermés.