Catégories Plugins thèmes WordPress

Trouver ses mots clés grâce à un plugin


des mots clés trouvés avec un plugin wordpress

Suite à la lecture de quelques articles sur différents sujets traitant du SEO, j’entends souvent le même refrain : comment connaître les mots clés qui nous apportent chaque jour du trafic ?

Répondre à cette question n’est pas toujours facile, surtout, pour tout blogueur néophyte.

Il existe bien des solutions gratuites comme l’incontournable Google Webmaster Tools. Cependant, cet outil n’est pas mis à jour en temps réel. Certes, il ne faut pas rêver trop non plus mais GWT pourrait nous fournir les résultats à un jour près (au lieu de 2 ou 3) aux niveaux des requêtes sur lesquelles un blog est placé.

De plus, ces requêtes ne sont pas forcement source de trafic stable.

Bref, je ne suis pas là pour blâmer Google et ses outils, mais vous avez remarqué que dans Google Analytics, nous ne pouvons plus connaître (pour la majeure partie) les mots clés qui nous apportent du trafic, la plupart sont labellisés avec l’ « esthétique » étiquette : not provided (qui signifie en anglais non fourni).

Bon et bien, il faut se dire tant pis. Il va falloir se remettre sérieusement en cause.

Une solution payante pour trouver ses mots clés ?

Partant du principe que le fait de choisir ses mots clés pour alimenter la ligne directrice de son blog n’est pas vaine initiative, je vous propose un outil assez connu : Bing API que l’on peut trouver à cette adresse : http://datamarket.azure.com/dataset/bing/search

Couplé à un plugin compatible avec WordPress, Bing API vous permettra de trouver les variantes de mots clés à utiliser et en relation avec vos articles de manière régulière et sans en abuser.

Ce plugin payant s’appelle SEO PRESSOR. Je dois admettre que depuis la version 5, j’ai assisté à quelques déconvenues à cause de ce plugin. En 2012, bien que sa version 5 n’était plus de type bêta, ce plugin était gourmand en ressources et comportait de sérieux bugs comme :

  • la suppression des balises more à chaque activation du plugin,
  • le plantage de certains thèmes comme les Woothemes.

Heureusement, le service après vente est réactif, mais j’aurais souhaité savoir comment le bug de la balise « more » a été corrigé.

Je retente de nouveaux tests avec ce plugin depuis quelques semaines et j’avoue avoir été bluffé par les progrès apportés à la version 2013. Plus de ralentissement du blog même si cette nouvelle mouture connaît encore quelques bugs très mineurs.

Précautions de base à prendre avec SEO PRESSOR

Comme tout plugin (payant ou gratuit), SEO PRESSOR n’est pas miraculeux mais peut servir de pense-bête pour optimiser du point de vue SEO, un article ou une page.

Compatible avec WordPress SEO by Yoast, SEO PRESSOR doit tout de même être paramétré pour éviter tout doublon avec les réglages du plugin de Yoast. Notamment ne pas tenir compte des réglages que vous trouverez sous les articles : ne rien activer si vous avez paramétré SEO by YOAST.

Mes remarques et conseils avant publication d’un article

Avant toute chose, pensez à rédiger votre article de la manière la plus naturelle possible sans avoir à penser SEO.

J’estime tout de même, que certains critères de SEO PRESSOR, à mon avis, relèvent de la sur-optimisation comme la mise en gras ou en italique des mots clés. Le plugin étant paramétrable à souhait vous pouvez toujours supprimé cette option :

seopressor

Le plugin base l’optimisation, non pas sur un mot clé mais propose à partir de trois expressions ou mots génériques choisis manuellement, des mots clés à mi-chemin de la longue traîne et des mots clés génériques.

Les mots clés proposés sont appelés LSI Keywords. Pour pas mal d’entre eux après analyse, je tombe parfois sur des mots clés ayant un nombre de requêtes larges dans Google relativement faible (largement en dessous du million).

Le plugin peut être téléchargé pour un essai de 14 jours, si vous le souhaitez, et vous pouvez poser ici vos questions en commentaires, Sébastien, auteur de ce post y répondra sûrement le plus justement possible.

4 commentaires

  • Sébastien de les-rpg.com

    Coucou Anne,
    Merci pour avoir publié mon article. J’essaierai bien évidemment dans la mesure de mon possible de répondre à d’éventuelles questions. Je ne suis pas affilié à ce plugin. je ne travaille pas en tant que marketeur pour ce plugin ni développeur mais ce plugin me permet de grignoter quelques places en première page non négligeables sur Bing et accessoirement Google.

  • 4h18

    Pop !
    Le truc, c’est que bien souvent, ce type de plugin fonctionne sur des bases de mots clés… anglais.
    Quid pour un francophone ??
    L’utilisation d’un outil tel que Ubbersuggest ne serait-elle pas plus pertinente ?

  • Sébastien de les-rpg.com

    Ah. Ah. je l’attendais cette question. Il faut savoir que Bing API lié à ce module fonctionne aussi bien avec le français que l’anglais par contre si l’on tient à faire le buzz avec un sujet d’actualité, il montre évidemment ses limites.pour des sujets à longue durée. Je jongles avec.Ubbersuggest et SEO Pressor qui me sert de « Mind Mapping » pour optimiser un article. Focaliser sur un seul mot clé pour SEO By Yoast est devenu inutile et ne protège en rien de la suroptimisation, Je ne fais pas une fixette sur le vert dans Yoast (même si dans la plupart des cas, cela est déjà le cas) et avoir 100% partout avec SEO PRESSOR, je m’en fiche. Quand j’ai attend 75%, c’est déjà pas mal.. Avec SEO PRESSOR, je tente une optimisation des tags.(surtout pour la méta description) En ce qui concerne Ubbersuggest, je l’utilise pour les pages et les articles. Il fut un temps où je fis un test avec une image de mon blog en les optimisant avec les LSI Keywords de SEO PRESSOR et Google me plaçait et me place toujours très bien dans Google Images même si la variante employée n’a pas vraiment de rapport avec l’article. Comme quoi les algos de Google sont perfectibles.

Les commentaires sont fermés.